SCP Bléard Lecocq
La démocratie locale fonctionne ! Si on en croit Vandoncourt – La démocratie locale fonctionne ! Si on en croit Vandoncourt
Facebook SCP Bléard Lecocq Twitter SCP Bléard Lecocq Google+ SCP Bléard Lecocq Pinterest SCP Bléard Lecocq

La démocratie locale fonctionne ! Si on en croit Vandoncourt

 Jan, 05 - 2015   0 commentaire   gouvernance

 

La démocratie locale fonctionne ! Si on en croit Vandoncourt

 

Dans le monde des alternatives il y en a qui font des envieux, notamment le village de Vandoncourt dans le Doubs pionnier de la démocratie directe locale et ce depuis 1971 ! Les 800 habitants n’ont pas attendu les tumultes de la politique actuelle pour prendre les choses en mains. A l’époque, Jean-Pierre Maillard-Salin retraité de l’éducation nationale accompagné d’une bande de jeunes avaient présenté une liste aux élections électoral avec comme slogan : Démocratie, contrôle populaire et autogestion.Une idée simple, un choix collectifLa liste fraichement élue va mettre en place la démocratie directe et locale avec l’instauration de 8 commissions extra-municipales permettant d’enrichir le débat et de dégager des décisions communes, prises par consensus lors du conseil municipal. Comme dans n’importe quelle commune, celui-ci est ouvert aux habitants, sauf qu’ici, ils ont désormais le droit de prendre la parole, chacun a son mot à dire et son avis compte autant que celui d’un élu. De plus, chaque conseiller municipal se voit attribuer une rue afin de faire remonter les attentes du terrain.

Le débat est ainsi encouragé et le conseil municipal est tenu de suivre l’avis des habitants. En cas de désaccord, des référendums peuvent être organisés comme ce fut le cas pour l’implantation d’une épicerie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un modèle à généraliser ?

Nombre de citoyens en France envieraient une telle transparence. La commission extra municipale préposée au budget, par exemple, affiche dans la salle du Conseil municipal tous les postes de dépenses de la commune : cela fait l’objet de multiples discussions, notamment autour de la problématique : faut-il reporter certains travaux ou bien augmenter les impôts ? «Dès fois, quand le financement ne permet pas de réaliser un projet, on le diffère d’un an ; d’autres fois la population est sollicitée pour mettre la main à la pâte.» nous apprend Reporterre.

Socialibisation, un aspect de la démocratie locale

Mais cette autogestion ne permet pas seulement à la démocratie directe locale d’exister, elle est un véritable tisseur de liens sociaux. Le quotidien est en effet rythmé par les initiatives organisées par les vingt-huit associations que compte la commune.

Ainsi, plus de deux cents bénévoles participent chaque année à l’organisation de la Fête des saveurs, tandis que des chantiers participatifs ont débouché sur la restauration du temple du village, la réfection de la salle polyvalente ou la création d’un centre de vacances géré par les parents. Cela permet à la municipalité de faire de substantielles économies, et d’améliorer le cadre de vie des habitants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qu’en reste-t-il au bout de 40 ans ?

Malgré une baisse de la présence des citoyens dans les commissions, celle-ci s’expliquant par une confiance à l’égard de l’équipe municipale, nul doute que la démocratie directe est une réussite dans cette commune. Néanmoins celle-ci reste confinée à une certaine échelle et n’est pas forcément applicable partout. Cependant, l’expérience prouve que des alternatives sont possibles et viables. Reste à prendre  les choses en main pour les mettre en application là où nous vivons.


Source : Reporterre / Populaction.com / Images : audincourt-disonjumelage

Responsable de la communication à la SCP BLEARD LECOCQ


Sujets en relation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

SCP BLEARD LECOCQ Copyright 2009 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.- Tous droits réservés.